• WAND LE VETERAN

    SONY a publié il y a un an un formidable coffret reprenant tous les enregistrements de Symphonies réalisés par Leonard Bernstein pour CBS : BERNSTEIN, THE SYMPHONY EDITION (en 60 CD !

    515v%2BWBCLaL._SS400_.jpgLe même éditeur propose, à l'occasion du centenaire du grand chef allemand, Günter WAND, un coffret de même format, mais 28 CD seulement et 1 DVD, intitulé : Günter WAND, The great recordings.

    41CKrhJWQ3L._SS400_.jpg

    Le chef, né en 1912 et décédé quasiment en activité en 2002, est l'archétype du Kapellmeister, dans son acception la plus noble. Il a très peu dirigé en dehors de son Allemagne natale, et de ses orchestres (la radio de Cologne, la radio de Hambourg, quelques invitations à la radio bavaroise, à Berlin...). 

    Le contenu de ce beau coffret (à moins de 60 €), les intégrales des Symphonies de Beethoven et Brahms (NDR Hambourg), Bruckner et Schubert (WDR Cologne), de Mozart les trois dernières symphonies, quelques danses allemandes et la Sérénade Posthorn (NDR Hambourg), de Schumann les symphonies n°3 et 4, de Tchaikovski les symphonies n°5 et 6 (NDR Hambourg), Pulcinella de Stravinsky, les Tableaux d'une exposition de Moussorgski, les fragments symphoniques du Martyre de Saint-Sébastien de Debussy, la Petite symphonie concertante de Frank Martin, les 5 pièces op.10 de Webern.

    Il y a eu plusieurs autres versions, notamment avec Berlin, des "live" de telle ou telle symphonie de Bruckner ou Schubert. 

    On a cependant ici un beau panorama de l'art d'un chef qui privilégie la clarté, l'équilibre, sans lourdeur ni pathos, mais avec un sens de la grandeur et de l'architecture qui convient idéalement à Brahms et Bruckner.

    J'ai personnellement le souvenir d'un premier disque Bartok jadis paru sous étiquette Musidisc. Apparemment disponible en téléchargement :

    41wbqkb%2BKEL._SL500_AA280_.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ou fugitivement reparu en France, un enregistrement des débuts de la stéréo (1957) des 5e et 7e symphonies de Beethoven, toujours à Cologne.

    41HZMYAPDAL._SL500_AA300_.jpg