• LE FREISCHÜTZ

    Les représentations ces jours-ci du Freischütz de Weber, dans la version en français de Berlioz, à l'Opéra-Comique de Paris (lire : http://rousseaumusique.blog.com/2011/04/08/un-freischutz-francais/ ) me donnent l'occasion de faire le point sur la discographie de cet opéra.

    Considéré comme le premier grand opéra romantique allemand, le Freischütz de Carl-Maria von Weber est un chef-d'oeuvre incontestable, qui a bénéficié d'une magnifique discographie. Ci-dessous mes références...dans l'ordre de mes préférences !

    D'abord Keilberth (1959) superbement enregistré, avec Berlin et la plus belle et émouvante Agathe qui soit, Elisabeth Grümmer (qui, elle, n'a pas la discographie qu'elle mérite !).

    51ujGvDPoYL._SL500_AA280_.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ensuite, pour la fougue extraordinaire, la somptuosité de la Staatskapelle de Dresde, et le génie du chef Carlos Kleiber, la version enregistrée en 1973 (DGG) avec Gundula Janowitz

    41BTM7GX9AL._SL500_AA300_.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Enfin, Jochum et l'orchestre de la radio bavaroise, plus "classique" avec Irmgard Seefried, émouvante mais un peu tendue dans Agathe et surtout la merveilleuse Ännchen de Rita Streich (DGG)

    51zAvP8MgLL._SL500_AA300_.jpg