• VIEUXTEMPS : LES SEPT CONCERTOS POUR VIOLON

     

    Les sorties se suivent et ne se ressemblent pas. Quoique...

    Après le coffret des 50 CD de l'OPL - qui devrait être disponible cette semaine dans tous les points de vente habituels après un peu de retard dans la distribution - sort un coffret de 3 CD des CONCERTOS POUR VIOLON de VIEUXTEMPS.

    FUG575_Vieuxtemps_cover.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cette publication est originale à plus d'un titre.

    On y trouve les sept concertos qu'Henry Vieuxtemps(1820-1881) a écrits pour son instrument et qui lui valurent non seulement la célébrité en Europe (et en Amérique) mais aussi l'admiration de ses contemporains comme Berlioz. Vieuxtemps est un peu passé de mode dans les salles de concert et au répertoire des violonistes.

    Au cours d'un déjeuner à l'été 2009 avec Bernard de Launoit, président du comité exécutif de la Chapelle musicale Reine Elizabeth, celui-ci me fait part d'un projet un peu fou : faire enregistrer à la "crème" des violonistes élèves ou anciens élèves de la Chapelle l'intégrale des concertos de Vieuxtemps. Il me parle d'un orchestre étranger avec lequel il est en contact. Je lui réponds que je ne vois aucun autre orchestre plus qualifié que l'orchestre de Liège pour cette entreprise ! Nous trouvons une période - juillet 2010 -, nous nous mettons d'accord sur le chef capable (et disponible !) de mener à bien un projet délicat, la plupart des solistes ayant très peu d'expérience.

    Augustin Dumay parraine le projet et viendra personnellement superviser l'enregistrement. En juillet, dans le cloître du Musée de la Vie Wallonne à Liège, on donnera deux des sept concertos dans le cadre de "L'orchestre l'été". 

    Aline Blondiau, aux commandes de la prise de son, a une fois de plus réalisé des prodiges.

    Voici le détail des oeuvres et des interprètes

    Henri Vieuxtemps
    Concerto n° 1 en mi majeur, pour violon et orchestre, op. 10
     Vineta Sareika, violon

    Henri Vieuxtemps
    Concerto n° 2 en fa dièse mineur, pour violon et orchestre, op. 19
     Hrachya Avanesyan, violon

    Henri Vieuxtemps
    Concerto n° 3 en la majeur, pour violon et orchestre, op. 25
     Nikita Boriso-Glebsky, violon

    Henri Vieuxtemps
    Concerto n° 4 en ré mineur, pour violon et orchestre, op. 31
     Lorenzo Gatto, violon

    Henri Vieuxtemps
    Concerto n° 5 en la mineur, pour violon, op. 37
     Yossif Ivanov, violon

    Henri Vieuxtemps
    Concerto n° 6, pour violon et orchestre
     Jolente De Maeyer, violon

    Henri Vieuxtemps
    Concerto n° 7, pour violon et orchestre, op. 49
     Harriet Langley, violon

    L'orchestre philharmonique royal de Liège est dirigé par Patrick Davin.

  • OPL 50 ANS

    Cyprès publie ces jours-ci un imposant coffret de 50 CD marquant le 50ème anniversaire de l'Orchestre philharmonique de Liège et comprenant la quasi-totalité des enregistrements parus en disques et en CD.

    IMG_0868.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Beaucoup d'inédits ou d'enregistrements indisponibles depuis longtemps. Un répertoire impressionnant.

    Le détail de ce coffret :

    CD 1 : JONGEN Concerto pour harpe (Flour/Quinet), FRANCK, Le chasseur maudit, les Eolides, Variations symphoniques, les Djinns (Ciccolini/Strauss)

    CD 2 : FRANCK Psyché, JONGEN Troisième suite (Strauss)

    CD 3/4 : JONGEN Passacaille et gigue (Quinet), GOSSEC, Grande messe des morts, Symphonie à 17 parites (Houtmann)

    CD 5 : BRAHMS 21 danses hongroises, KODALY Hary Janos (Strauss)

    CD 6/7 : KERSTERS Ulenspiegel de Geus (Doneux), GRETRY Danses villageoises, Céphale et Procris, etc. (Strauss)

    CD 8 : MARCHES CELEBRES, ENESCO Rhapsodies roumaines 1 et 2 (Strauss)

    CD 9 : DE GREEF, GRIEG, Concertos pour piano (Vanden Eynden/Bartholomée)

    CD 10 : FRANCK Symphonie, VILLA LOBOS, Chôrôs XII (Bartholomée)

    CD 11 : SCHUBERT Symphonie n°10 (Bartholomée)

    , JONGEN, symph.concertante orgue (Schoonbroodt/Defossez)

    CD 12 : Richard STRAUSS Eine Alpensinfonie (Bartholomée)

    CD 13 : MAGNARD Hymne à la Justice, BUSONI Nocturne symphonique, DUPUIS Macbeth, SIBELIUS Tapiola (Bartholomée)

    CD 14 : POUSSEUR Couleurs croisées, ROBERT Aquatilis (Bartholomée)

    CD 15 : LEKEU Barberine, 1ere étude symphonique, 2e étude symphonique, fantaisie sur deux airs populaires angevins, adagio (Bartholomée)

    CD 16 : LEKEU 2e étude symphonique, fantaisie sur des cramignons liégeois (Strauss) Ophélie, Epithalame, Larghetto pour violoncelle, fantaisie sur des cramignons liégeois, Chant lyrique pour choeur et orchestre (Bartholomée)

    CD 17 : LEKEU Andromède, introductions symphoniques aux Burgraves (Bartholomée)

    CD 18 : TOURNEMIRE symphonie n°7 (Bartholomée)

    CD 19 : TOURNEMIRE symphonie n°3, BRAHMS/SCHOENBERG quatuor op.25 (Bartholomée)

    CD 20 : BRAHMS danses hongroises 1,3,10, TOURNEMIRE symphonie n°6 (Bartholomée)

    CD 21 : TOURNEMIRE symphonies n° 5 et 8 (Bartholomée)

    CD 22 : VAN ROSSUM concertos violon 1 et 2, Epitaphe (Zazofsky/Bartholomée)

    CD 23/24/25 : MOZART, concertos violon, symphonie concertante, adagio, rondos (Pasquier/Bartholomée), DVORAK, symphonie n°7 (Bartholomée)

    CD 26 : SIBELIUS Légendes op.22, concerto violon (Pasquier/Bartholomée)

    CD 27 : POUSSEUR Dichterliebesreigentraum (Bartholomée)

    CD 28 : BIARENT Trenmor, Symphonie, Sonnets pour violoncelle (Dewez/Bartholomée)

    CD 29 : VIERNE Symphonie, poème pour piano (Kerdoncuff/Bartholomée)

    CD 30 : VIEUXTEMPS Concertos pour violon n°6 et 7, Greeting to America (Poulet/Bartholomée)

    CD 31 : VIEUXTEMPS Fantasia appassionata violon (Jongen/Cartigny), LEDUC ouverture d'été, le printemps, symphonie op.29 (Bartholomée)

    CD 32 : BOESMANS Concerto pour violon, Concerto pour piano, Conversions (Piéta, Mercenier / Bartholomée)

    CD 33 : BIARENT Poème héroïque, Rhapsodie wallonne pour piano, Contes d'orient (Andersen/Bartholomée)

    CD 34 : BARTHOLOMEE Fredons et tarabusts, Humoresque (Bartholomée)

    CD 35 : SOURIS Danceries de la Renaissance française, Symphonies, le marchand d'images (Baton)

    CD 36 : MATHIEU Freyhir (Haeck), RENS Espace-temps (Bartholomée)

    CD 37 : KELTERBORN concerto pour violoncelle (Monighetti/Krenz) DUTILLEUX, Tout un monde lointain, CAPLET Epiphanie (Coppey/Rophé)

    CD 38 : ESCAICH concerto orgue, 1ere symphonie, fantaisie concertante piano (Latry, Le Guay/ Rophé)

    CD 39 : LALO ouverture du Roi d'Ys, concerto violoncelle, symphonie sol mineur (Cohen/Haeck)

    CD 40 : JONGEN Comala, Clair de Lune (Haeck), MERNIER An die Nacht (Delcampe/Davin)

    CD 41 : SCHUMANN concerto violoncelle (Gastinel/Langrée), LISZT concertos pour piano (Le Guay/Langrée)

    CD 42 : POULENC concerto piano, concerto 2 pianos, Aubade (Le Sage, Braley / Denève)

    CD 43 : MOZART oeuvres pour cor et orchestre (De Marchi/ Haeck)

    CD 44 : DUPUIS Pour un drame, Macbeth, concerto, légende, poème pour violoncelle, suite en ré majeur, prélude et danse pour violon (Piéta,Cohen / Haeck)

    CD 45 : FRANCK, CHAUSSON Symphonies (Langrée)

    CD 46 : RAVEL concertos piano, SCHULHOFF concerto piano n°2 (Le Guay/Langrée)

    CD 47 : MOZART concerto clarinette, WEBER concerto clarinette n°1, ROSSINI Introduction et variations (Votano/Langrée), BRUCH double concerto alto clarinette - extrait - (Votano,Thorette/Rophé)

    CD 48 : JONGEN symphonie concertante orgue, SAINT-SAENS, symphonie n°3 (Latry/Rophé)

    CD 49 : MILHAUD Le Carnaval d'Aix, concerto clarinette, concerto batterie, Scaramouche (Meyer,Le Sage, Verschraegen, Moretti/Meyer), DUSAPIN Uncut, solo n°7 (Rophé)

    CD 50 : Léo FERRE muet, Génération2001/Rap Odyssée, Miam Monster Miam (L'origine du monde)/Haeck



  • MACKERRAS ET LA MUSIQUE TCHEQUE

    On trouve encore à Praque quelques (rares) magasins de disques, bien pourvus en musique "nationale". SUPRAPHON a eu la bonne idée de rendre hommage au grand chef australien Charles MACKERRAS, récemment disparu. Le chef, né en 1925 et mort le 14 juillet dernier, nourrissait depuis sa jeunesse une authentique passion pour le répertoire tchèque, il avait eu la chance de se former à Prague auprès de Vaclav Talich.

    On sait qu'il a fait oeuvre de pionnier en enregistrant pour DECCA, et avec le Philharmonique de Vienne, des versions de référence de la plupart des opéras de Janacek.

    Dans les vingt dernières années, il avait noué une relation particulière avec les orchestres pragois (une intégrale des symphonies de Mozart avec l'orchestre de chambre de Prague) et singulièrement la Philharmonie tchèque. En est résultée toute une série de magnifiques disques consacrés à Dvorak, Smetana, Martinu et Janacek. SUPRAPHON vient de rééditer ce legs en deux coffrets.

    41ivFwk0NFL._SL500_AA300_.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce coffret contient :

    CD 1 : DVORAK Danses slaves

    CD 2 : DVORAK Variations symphoniques, symphonie n°6

    CD 3 : DVORAK symphonies 8 et 9

    CD 4 : DVORAK Légendes, scherzo cappricioso, Dans la nature

    CD 5 : DVORAK L'ondin, la sorcière de midi, le rouet d'or, la colombe

    CD 6 : SMETANA, Ma Patrie

    41WlReWblPL._SL500_AA300_.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce second coffret comprend :

    CD 1 : JANACEK, Jalousie, suite de la Petite renarde rusée, Sarka, Taras Bulba

    CD 2 : JANACEK, suite de Katia Kabanova, Schluck und Jau, Sinfonietta

    CD 3 : JANACEK, Messe glagolithique, Amarus

    CD 4 : MARTINU, suite de Juliette, Messe militaire, double concerto, les Fresques de Piero della Francesca

    DVD  JANACEK, Messe glagolithique, Jalousie, Taras Bulba

  • LA MALLE AUX TRESORS (II)

    Toujours dans les récents coffrets à tout petit prix proposés par SONY/BMG, deux incontournables.

    Les symphonies de Bruckner  dans une grande version, ample et noble, moins contrastée et emportée qu'un Jochum, celle de Günter WAND, avec l'orchestre de la radio de Cologne (West Deutscher Rundfunk).

    415Lp8oUvqL._SL500_AA300_.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Beaucoup moins connu en Europe, surtout dans ce répertoire, on se réjouit de retrouver les enregistrements du jeune James Levine (à Londres, Chicago ou Philadelphie) de la plupart des symphonies de Mahler (seules manquent les 2e et 8e symphonies). Versions souvent extraverties (mais moins que Bernstein par exemple), bénéficiant d'orchestres et de prises de son somptueux.

    41Fy0T-D3uL._SL500_AA300_.jpg

  • LA MALLE AUX TRESORS (I)

    Après EMI et UNIVERSAL (DECCA, DEUTSCHE GRAMMOPHON), le groupe SONY s'est - enfin !- résolu à une exploitation raisonnée et intelligente de son extraordinaire catalogue classique, provenant des fonds CBS, SONY, RCA, DEUTSCHE HARMONIA MUNDI. Cela nous vaut une pluie de coffrets à tout petit prix (moins de 2 euros le CD !). 

    Et parmi ceux-ci nombre d'interprétations qui n'étaient plus (ou n'ont jamais été en Europe) disponibles. A saisir d'urgence et/ou à offrir en cadeau.

    Je commence par les premiers coffrets issus du catalogue RCA.

    D'abord l'immense Artur RUBINSTEIN dans CHOPIN - inégalé - et dans BRAHMS - moins connu et pourtant génial -

    51B8nnlaunL._SL500_AA300_.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    (Une quasi-intégrale, sauf les Etudes que Rubinstein n'a jamais osé enregistrer !)

    415OsLeocAL._SL500_AA300_.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    (Les deux concertos bien sûr, notamment le 1er que Rubinstein a toujours préféré au second, les Trios avec piano enregistrés au soir de sa vie avec Szeryng et Fournier, ainsi que les quatuors et quintette avec piano - sublimes - avec le tout jeune quatuor Guarneri, des pièces pour piano seul...)

    Toujours dans cette première livraison de coffrets, l'insurpassable Fritz Reiner dans des interprétations anthologiques de Richard Strauss

    4164bTS6R7L._SL500_AA300_.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    (Ainsi parlait Zarathoustra, Une vie de héros, Don Quichotte, le Bourgeois gentilhomme, Don Juan, Sinfonia domestica, et des extraits de Salomé avec l'incandescente Inge Borkh, le tout dans des prises de son légendaires de la fin des années 50)

    Dans une prochaine chronique, j'évoquerai les Bruckner de Wand, les Mahler de Levine, et encore bien d'autres trésors